Suivez-nous:

Khmaies Jhinaoui: création d’un Think Tank: le Conseil tunisien des Relations internationales

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Il s’était imposé de lui-même une année de silence, depuis son départ le 28 octobre 2019 des Affaires étrangères sans être reçu à cette occasion par le nouveau locataire de Carthage Kais Saied. L’ancien chef de la diplomatie tunisienne sous Béji Caïd Essebsi, Khemaies Jhinaoui, s’est à présent affranchi de ce délai de viduité morale. Il n'avait accepté qu'au compte-gouttes, l’invitation des médias. Mais, en temps masqué, il a planché sur la création d’un think tank d’un genre mixte: le Conseil tunisien des Relations internationales.Orienté vers la réflexion et l’action, réunissant hommes et femmes d’Etat, diplomates, penseurs, chefs d’entreprise et journalistes, il se dédie au stratégique et à l’opérationnel. Parmi les fondateurs, on trouve notamment Habib Essid, Ahmed Ounaies, Abdessalem Ben Ayed, Mohsen Boujbel, Mondher Dhraief et d’autres figures tunisiennes. Il s'agit de notamment de Rafaa Ben Achour, Fadhel Abdelkfi, Abdessalem Htira, Moncef Baati, Asma Ben Hmida, Amel Belhadj Ali  Me Raouf Hani  Néjib Friji, Donia Kaouèche, Férid Belhaj et Tijani Haddad Le choix de la dénomination «Conseil tunisien» dénote un positionnement statutaire. Heureusement accepté et officialisé pour une association. Ce qui est inédit. Et prometteur.leaders

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Contactez-nous:

Tel : +216 72241002

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carhtago News 2016 © .

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn