Suivez-nous:

A la une

Nos articles

Nos articles (3925)

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

اعتبر شيخ مدينة تونس سيف الله الأصرم، أن الجدل الحاصل بخصوص الشخصية التي ستتولى منصب شيخ مدينة تونس، “مضيعة للوقت” و “دون أي معنى”، لأن القانون الانتخابي ومجلة الجماعات المحلية كفيلان بتحديد ذلك

وشدد الأصرم في تصريح لــحقائق أون لاين، على ضرورة تطبيق القانون، لافتا الى أن عددا من مشائخ مدينة تونس السابقين ليسوا أصيلي المدينة

وقال في سياق متصل، إنه يرفض هذا النقاش لأنه طرح مسألة غير مطروحة ومقبولة بتاتا وهي امكانية تولي امرأة هذا المنصب

وأكد سيف الله الأصرم، أن مدينة تونس تشتكي من عدة نقائص يجب الاهتمام بها واصلاحها، وفق تعبير


Web Achahed

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Dans une déclaration au journal "Maghreb"Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Bouali Mbarki a déclaré que l’UGTT s’attend à ce que Youssef Chahed soit écarté de la présidence du gouvernement, ajoutant que cette affaire n’a, toujours pas été tranchée, bien que le gouvernement de Chahed ait échoué dans toutes ses missions.

Mbarki a annoncé que l’instance administrative de l’UGTT se réunira en urgence en cas de maintien de Youssef Chahed à la tête du prochain gouvernement, pour décider de son éventuel retrait du document de Carthage.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

تحوّل رئيس الجمهورية الباجي قايد السبسي يوم الأحد 20 ماي 2018، إلى منزل عائلة فقيدة تونس المناضلة ميّة الجريبي، لتقديم واجب العزاء ومواساة العائلة في هذا المصاب الجلل.

واستحضر رئيس الدولة مناقب الفقيدة، أيقونة النضال السياسي والحقوقي، التي جعلت من مسيرتها عنوانًا للكلمة الحرة ورمزا للوفاء والثبات على المبدأ والتفاني في خدمة تونس والدفاع على قيم الديمقراطية والعدالة والمساواة.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
 

  أفادت مستشارة رئيس الجمهورية سعيدة قراش اليوم الاثنين إنه تم خلال اجتماع الموقعين على وثيقة قرطاج اليوم أنه تم التطرق الى كل النقاط المطروحة في علاقة بتقييم وثيقة قرطاج 2 والوضع العام مشيرة الي أنه تم الاتفاق على عقد اجتماع غدا الثلاثاء للجنة الخبراء للاتفاق بشأن الصياغة النهائية لمشروع الوثيقة كما تقرر اجراء اجتماع اخر الاسبوع برئاسة الباجي قايد السبسي للاتفاق نهائيا والحسم في مضمون الوثيقة.

وفي ردها على سؤال يتعلق بالتحوير الوزاري قالت إنه "سيتم اتخاذ كل القرارات في الاجتماع النهائي برئاسة رئيس الجمهورية المقرر نهاية الأسبوع".   

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’universitaire et ancien ministre des Affaires religieuses, Kamel Omrane est décédé, ce lundi 14 mai 2018, à l’âge de 67 ans. Kamel Omrane a été nommé ministre des Affaires religieuses sous Ben Ali et sous le gouvernement Mohamed Ghannouchi (2010-2011). Il était chevalier de l'ordre du mérite national au titre de l'Education et officier de l'ordre du mérite national au titre du secteur culturel.

M. Omrane était titulaire d'un Doctorat d'Etat en civilisation arabo-musulmane et était professeur d'enseignement supérieur depuis 1999. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la pensée arabo-islamique.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Par Karim B –  " Algérie patriotique "

Le prédicateur tunisien Abdelfattah Mourou a affirmé que son pays «est infiltré» par les services secrets israéliens. S’exprimant dans les colonnes du journal arabophone Echorouk, le numéro deux d’Ennahda a expliqué que la Tunisie est, à l’instar de tous les pays, surveillé par le Mossad. «Israël tue tous les jours des compétences palestiniennes  à travers le monde, il tue des savants irakiens et syriens. Ses agents s’infiltrent dans tous les pays du monde, travaillent sous différentes nationalités et utilisent le judaïsme comme couverture», a souligné Abdelfattah Mourou, connu pour ses positions modérées et très estimé par les Tunisiens.

Le vice-président d’Ennahda a, par ailleurs, démenti l’existence de tunnels qui auraient été creusés sur les frontières de son pays avec la Libye et l’Algérie pour y introduire des terroristes via ces passages souterrains. «Certains ont fourni des informations à des médias à partir de la Libye, qui ont été reprises en Algérie et dans d’autres pays comme étant vraies, bien que ces affirmations aient été recueillies auprès d’une seule source et qu’elles n’aient pas été vérifiées», a précisé Abdefattah Mourou. «Parler d’une implication d’Ennahda dans les déplacements des éléments de Daech n’est que purs divagation et mensonge», s’est défendu le prédicateur tunisien, avant de s’interroger : «Quel est l’intérêt de la Tunisie dans cela ? Ennahda était au pouvoir, qu’aurait-elle donc gagné à agir de la sorte alors qu’elle se trouvait au pouvoir ?». «Les services de renseignement étrangers savent ce qu’il s’est passé en Tunisie et hors de Tunisie», a-t-il encore argué.

Abdelfattah Mourou a accusé l’ancien ministre tunisien de l’Intérieur de «folie» pour avoir dissous les services de sécurité tunisiens. «La Tunisie est restée deux années sans services de renseignements. Nous ne savions pas qui entrait en Tunisie et qui en sortait», a-t-il relevé, expliquant qu’Ennahda était arrivée au pouvoir à cette époque «sans avoir de renseignements suffisants sur la situation du pays».

K. B.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le séjour de la délégation des journalistes membres de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme – FIJET – et de son comité exécutif présidé par Tijani Haddad dans la merveilleuse ville  de  Diyarbakir à la fin du mois d'Avril 2018 a permis de découvrir les beaux sites touristiques et archéologiques et les vestiges historiques dont dispose cette ville de plus d’un million d’habitants située au Sud-est de la Turquie.

Parcours de la beauté:

La vallée du fleuve  tigre, qui borde l’Est de la ville sur un long parcours des jardins maraichers, se transforme en lieux d’animation culturelle et musicale auxquelles participent, dans une ambiance de gaieté , les touristes et les familles qui se déplacent chaque week-end des différentes régions du pays pour vivre des moments agréables de distraction et divertissement. D’ailleurs la légende dit que c’est à Diyarbakir qu’il faut aller pour voir le paradis terrestre sur la vallée du tigre.

Reflet du passé glorieux:

La  grande mosquée, classée parmi les cinq plus importantes mosquées historiques de l’Islam, est située au centre ville parmi les vieux et modernes souks ou’ l’on peut acquérir des souvenirs de la ville tels que les bijoux en argent ou en cuivre et les poteries tout se régalant d’une grande variété des fruits secs produits dans les régions.

A quelques km de Diyarbakir dans le petit village de Zerzevan la visite du site de fouille des monuments historiques situé à une hauteur de 128 mètres et étendue sur une superficie de plusieurs hectares fut impressionnante par la découverte des ruines d’un château militaire -Castle -  et les vestiges retraçant les civilisations  marquantes la région durant des siècles. Un programme de restitution et de restauration de ces monuments est en train d’être élaboré par les spécialistes.

Destination Diyarbakir:

Dans le but de développer l’industrie touristique de Diyarbakir qui dispose d’un grand nombre d’atouts  naturels et touristiques, une importante réunion s’est tenue en présence des responsables locaux, des promoteurs touristiques avec la participation de Tijani Haddad président de la Fijet et des journalistes spécialisés en tourisme. Les intervenants ont exprimé la volonté de promouvoir le tourisme à Diyarbakir  à l’image de la Turquie considérée aujourd’hui parmi les destinations touristiques de renommée mondiale.

Tijani Haddad  a affirmé que la mise en exergue de la richesse historique et de la diversité des traditions et de culture  permettra de garantir à Diyarbakir un essor touristique considérable. 

Activités futures de la Fijet.

D'autre part la réunion du comité exécutif de la Fijet à Diyarbakir sous la présidence de Tijani Haddad  a été consacrée à l'élaboration des programmes des activités futures de la fédération dont l’organisation de son congrès annuel, l’attribution de la Pomme d’or et le programme d'organisation de l’Académie des jeunes journalistes spécialisés en tourisme pour l'année en cours. La réunion a passé en revue les activités des associations nationales réalisées au cours de l’année 2017 et celles programmées pour cette année.

De leur coté Delal Atamdede, président de Fijet Turquie, Mehmet Kaya président de la chambre du commerce et de l’industrie et Mehmet Akyil   président de l’association de tourisme ont exprimé leur satisfaction pour le président Tijani Haddad pour avoir choisi Diyarbakir pour l'organisation de la réunion du comité exécutif de la Fijet ce qui participera à  garantir la promotion du tourisme dans la région.

                                                                                                                                                                                                                        Ali Chemli

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

أعلن عضو الهيئة العليا المستقلة للإنتخابات أنور بن حسن، اليوم الأربعاء انه تم احالة 120 مخالفة خطيرة على انظار النيابة العمومية، تصنف ضمن جرائم انتخابية ذات صبغة جزائية وذلك خلال فترة الانتخابات البلدية.

وأضاف أن هذه المخالفات يمكن أن يترتب عنها خطايا مالية أو عقوبات سجنية وتتمثل هذه المخالفات اساسا في طريقة استخدام موارد عمومية وتوزيع الأموال وخرق الصمت الانتخابي، بحسب القانون الانتخابي.   

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le Ministère des Affaires culturelles et le Syndicat National des Journalistes Tunisiens ont rendu un hommage émouvant à l’artiste palestinienne, amie de la Tunisie Rim Banna et au journaliste tunisien, membre du bureau exécutif du SNJT Khemaies  Arfaoui, dans le cadre d’une soirée exceptionnelle qui s’inscrit dans cadre du partenariat entre le Ministère des Affaires Culturelles et le SNJT.

 

A l’ouverture de cette soirée,  Mr Mohamed Zinelabidine, Ministre des Affaires Culturelles a rendu un vibrant hommage à l’artiste  Rim Banna et au journaliste Khemaies Arfaoui qui ont consacré leur vie entière, chacun dans son domaine,  au militantisme et à l’engagement en faveur de la liberté. Cette soirée a précisé le Ministère est un hommage et une reconnaissance à ceux qui nous ont quittés tout en mettant en exergues la bravoure et le militantisme de Rim Banna et les qualités professionnelles et humaines du khemaies Arfaoui. Monsieur Mohamed Zinelabidine  a par ailleurs salué la qualité des rapports existants entre son département et le Syndicat National des Journalistes Tunisiens et qui s’inscrivent dans le cadre d’une vision commune de l’action culturelle et du rôle désormais dévolu aux médias dans le soutien de la création et des créateurs.

Mr Néji Bghouri,  Président du Syndicat National des Journalistes Tunisiens a pour sa part rappelé  les liens d’amitié entre Rim Banna et les journalistes tunisiens : « Rim Banna est une amie de la Tunisie,  des journalistes et du SNJT qu’elle a soutenu dans ses moments les plus critiques » a-t-il fait savoir en ajoutant : « Nous rendons hommage à cette artiste militante mais aussi au journaliste  Khemaies Arfaoui membre du bureau exécutif du SNJT, ami de tous les journalistes et l’un des symboles fort de la presse nationale. Son souvenir restera à jamais gravé dans les annales de la presse libre et indépendante comme un acteur engagé  et militant de la plume ». Ce fut ensuite à la troupe « Hess » d’accompagner l’icône de la chanson alternative tunisienne Lobna Noomen dans un concert poignant où les chansons sont puisées dans plusieurs répertoires notamment traditionnels où les mots les plus tranchants le disputent aux sonorités profondes des complaintes. Lobna Nooman a interprété plusieurs chansons traditionnelles tunisiennes avec une nouvelle distribution musicale qui n’a fait que valoriser ce patrimoine dont : « sur cette terre », «   le vendeur de jasmin », « Nejma », « J’aime le foulard », « Gharib », « Touba »  et une seule e unique chanson de son répertoire «  Ya lil » avec laquelle elle a clôturé la partie musicale de la soirée.

La deuxième partie de cette soirée a été réservée à la remise des prix des meilleures productions dans le domaine de la presse culturelle dont les trophées ont été remis aux lauréats notamment par  Mr Mohamed Zinelabidine, Ministre des Affaires Culturelles, Neji Bghouri Président du SNJT, Iyed et Adem, les deux fils de feu Khemaies Arfaoui, et les membres du Jury de ce concours.

Les lauréats de ces sont :

Abdessalem Abdelaziz ( Meilleur reportage radiophonique) , Ahmed El Ganouni ( meilleur reportage télévisé),  Leila Bourogaa (critique culturelle) , Naima Houichaoui (meilleur article culturel), Hanen Chaabane (meilleur article culturel) , Moufida Khélil (meilleur reportage culturel presse écrite) , Aymen Bachrouch (meilleure photo), Taoufik Omrane ( Caricature) , Mohamed Maamri et Ahmed Nadhif (meilleur livre culturel).

Page 1 sur 281

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn