Suivez-nous:

A la une

Ali Gannoun : Il faut cesser de se référer à des non références

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Dans l'élaboration d'un projet, d'une consigne ou d'une loi, il faut regarder ce qui a été fait, décrété et pensé ailleurs dans le monde à propos du même sujet. Nous ne sommes pas seuls sur cette planète et nous devons donc tirer profit des expériences et des réflexions tentées et réussies (ou non) ailleurs. Platon n'appartient pas qu'aux grecques, Einstein pas qu'aux allemands, Galilée pas qu'aux italiens, Pascal pas qu'aux français et Darwin et Stephan Hawking pas qu'aux britanniques.

L'intelligence est un capital universel chez qui nous nous devons nous servir et y contribuer.

Quand j'entends qu'une loi ou une décision tunisienne n'est pas conforme à la charia, je ne peux m’empêcher de constater la faiblesse de l'argument.

J'aimerais qu'on analyse si telle ou telle décision est conforme au bonheur de l'individu et à la logique humaine et humanitaire.

J'aimerais qu'on sache si son application nous fait entrer dans la civilisation ou nous chasse du progrès.

Il faut craindre l'homme d'un seul livre et éviter de lui faire confiance!

En 2017, nous avons la possibilité en un clic de lister tous ce qui se dit à propos d'un sujet à travers la planète depuis que le monde est monde avec comparaison, critiques et exemples à l'appui. Cette connaissance, combinée à notre propre intelligence, devrait nous aider à proposer les bonnes solutions à presque la totalité de nos problèmes.

Dans le coran et les hadiths, on ne trouve pas trace du nombre d'Avogadro, de la constante des gaz parfaits, du quantum de la résistance, de la constante de Planck, de la vitesse de la lumière, de la théorie de la relativité, du théorème de Fermat, du Théorème de la limite centrale. C'est le génie d'hommes et de femmes appartenant à différents siècles et à différentes civilisations qui a fait naitre toutes ses connaissances. Nous devons donc chercher l'information là où elle se trouve et cesser de nous recroqueviller et de nous restreindre à des connaissances incomprises ou inadaptées souvent véhiculées par des charlatans.

La sagesse est dans l'ouverture et le savoir n'est la propriété de personne.

Ali Gannoun 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn