Suivez-nous:

A la une

Ali Gannoun : La politique des clans n'a fait que des dégâts

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Après les dernières péripéties, la Tunisie a droit au calme. Il n'est plus possible d'assister à ces hystéries collectives et à ces pertes de nefs et de discernement.

Que nos députés cessent de jouer à celui qui a la plus grosse et qu'ils se focalisent sur ce qui intéresse ce pays. Qu'ils se rappellent qu'ils travaillent pour le peuple et non avec le peuple.

Qu'ils sachent qu'on ne fait pas de la politique sur les plateaux des télévisions ou les ondes des radios mais bien sur le terrain à voir et à constater les insuffisances et défaillances dans tous les domaines social, sanitaire, culturel et éducatif dans chaque coin et recoin de la Tunisie.

Qu'ils cessent de copiner avec les voyous et les criminels et qu'ils sélectionnent leurs fréquentations pour donner une meilleure image de ce pays qu'on ne voit plus et qu'on méprise tant.

Qu'ils aillent vers ceux qui souffrent, ceux qui ne mangent pas à leur faim et ceux qui n'ont pas de quoi payer un cahier d'école à leurs gamins.

La politique des clans n'a fait que des dégâts. La politique des apparences n'a fait que des victimes.

Nous avons vu trop de misère, trop de haine, trop de suffisance, trop d'insuffisance et il est temps que ça s'arrête.

Sept ans de caricature de révolution, de vraie débâcle culturelle et de tergiversations diverses ont installé le désespoir et ont bouché les horizons.

Il est temps pour ce pays de retrouves sérénité et enthousiasme et qu'il reprenne le chemin du travail.

Les faux procès nous ont usés et les initiatives constructives nous ont déserté car nous avons cessé de réfléchir!

Toute une classe politique est à renvoyer chez elle. Certains parmi elle est à renvoyer à Régime Maatoug.

L'affrontement ne peut se faire que sur les idées pour en choisir les meilleures!

Les cris, les hurlements, les insultes et les accusations n'apportent rien au débat démocratique sauf un peu plus de mépris pour leurs auteurs!

Pour que la démocratie ne meure pas, patriote de tout bord, unissez vous!

Ali Gannoun 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn