Suivez-nous:

A la une

Mounir Ben Miled: Impressions de Voyage :Fes et Meknes

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Fes et Meknes : un grand potentiel touristique à exploiter. Sur invitation du Conseil Préfectoral du tourisme (CPT) de la Préfecture de Meknes nous avons été invités à participer du 17 au 19 janvier 2020, aux journées baptisées Media Impact Days consacrées à la mise en valeur del’activité touristique très dynamique et ses rapports avec les media et les différents moyens de communication. La cérémonie d’ouverture s’est tenue en présence des membres du Bureau Exécutif de la Fédération Internationale des journalistes et écrivains du tourisme (FIJET) conduite par son Président Mr. Tijani Haddad, et l’excellent encadrement de Mr. Najib Sanhaji Président de l’Association marocaine des journalistes et écrivains du tourisme (l’Amjet)ainsi que le Président du Conseil Préfectoral du tourisme de Meknes à qui Mr. Tijani Haddad a présenté ses vifs remerciements ainsi qu’aux autorités de Meknes et de Fes pour l’excellente organisation de ces journées et pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé. Les Media Impact Days ont réuni également des chercheurs et des journalistes spécialisés afin d’explorer le patrimoine matériel et immatériel de Meknes et de Fes, leur histoire impériale, leur arrière-pays, leur richesse artisanale et leurs produits du terroir.La région Fes-Meknes dispose d’un riche capital naturel, culturel et historique susceptible de constituer une force d’attraction pour le tourisme du Maroc. On peut distinguer 3 principales zones : les montagnes, les stations thermales, les villes traditionnelles et les sites historiques. Meknes : Ville Impériale Ismaïlienne.Chargée d’histoire Meknes garde encore les traces de plusieurs civilisations qui se sont succèdées dans cette cité, depuis les phéniciens et les romains avec Volubilis, en passant par les Meknassas tribu berbère qui fondèrent la ville, aux Alaouites qui en firent leur capitale administrative.Moulay IsmaÏl (1672-1727) construisit des édifices, des jardins, de belles portes monumentales, de gigantesques remparts de plus de quarante km de long avec des épaisseurs atteignant 4m de largeur, un immense réservoir d’eau mesurant environ 4ha et une profondeur de 4m environ, de nombreuses mosquées avec de nombreux minarets. Pour cette raison Meknes est surnommée « la ville aux cent minarets ».Elle est classée depuis 1996 Patrimoine mondial de l’Unesco.L’activité économique de la province de Meknes :Ce qui frappe le touriste à prime abordc’est que c’est une région très active économiquement. Les secteurs du tourisme, de l’artisanat et du commerce sont parmi les noyaux de l’économie locale.1°) L’agricultures’impose à vue d’œil tellement la terre est fertile. La production principale est l’olive, mais également les vignes et les cultures maraichères. Meknes est indubitablement le grenier du pays. 2°) L’industrie alimentaireest bien développée et emploie beaucoup de main d’œuvre. Elle permet d’absorber tout le surplus de la production agricole.3°) Le Tourisme :  Fes – Meknes constituent un pole disposant de 335 établissements touristiques classés, dont la capacité litière totale s’élève à 19 044 lits.La proximité de Fes (40 Mn de route) Meknes offre un produit complémentaire et développe une véritable destination « City Break ».4°) L’Artisanat très prolifique et polyvalent et donne avec la variété de la production l’embarras du choix.   Plafond – Mausolée Moulay IsmaÏl.Porte – Bab – El – Khemis.   Minaret – Medersa Bou Inania. Meknès a une riche histoire à raconter et un patrimoine à faire découvrir. Les efforts pour la restauration des monuments sont visibles et appréciables. L’arrière-pays de Meknès est impressionnant à découvrir, à commencer par les ruines de Volubilis, puis c’est l’émerveillement total avec la Sainte Cité de Moulay Driss Zerhoun perchée sur le flan d’une montagne à 530m de hauteur, se caractérisant par une topographie diversifiée, et des vues à couper le souffle. Avec la spiritualité Zerhoun associe terroir et patrimoine. La région est célèbre depuis l’antiquité pour sa production d’huile d’olive.La visite des environs de Meknès se termine par la visite du domaine de la Zouira extrêmement bien tenuoù l’on produit de l’huile d’olive, des vins, du fromage de chèvre et des fruits secs. Un modèle d’organisation où on découvre l’art des Marocains leur passion et leur savoir-faire.  Fès : Doyenne des villes impériales         et capitale culturelle et spirituelle du paysFès est réputée par la médina fortifiée. Elle est classée depuis 1981 patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. C’est la plus grande médina du Maghreb avec 9000 ruelles.Un excellent déjeuner nous a été réservé au fameux Riad Arabesque, nous sommes restés sur notre faim pour ce qui est de la visite de la ville.Nous espérons intégrer dans notre programme la prochaine fois la visite des monuments les plus emblématiques de Fès et notamment la médina en commençant à Fès el-Bali par  Bâb-Boujloud, l’une des quatorze portes qui entourent la ville sacrée. Construite au 12e siècle, elle est remarquable pour ses faïences bleues et vertes, son bois de cèdre et ses stucs sculptés. Par-là, on accède aux deux artères principales : la rue Talâa-Kbira, au nord, et la rue Tala-Seghira, au sud, donnant sur la mosquée Qaraouiyine, l'une des plus grandes d'Afrique du Nord. Sa construction débute en 857 à Fès, sous le règne de la Dynastie idrisside. C'est une femme, héritière d'un riche kairouanais, Oum Al Banine Fatima Al Fihriya, qui est à l'origine de sa fondation. Tout au long des siècles, la mosquée voit son architecture évoluer et s'agrandir. Elle devient, du Xe au XIIe siècles, un important Centre d'enseignement et une des premières universités au monde.Pour conclure, visiter le Maroc et les villes impériales est toujours un plaisir. L’infrastructure routière est impressionnante, le réseau ferroviaire est très développé avec le dernier joyau Le TGV reliant Casa à Tanger.  Mounir Ben Miled. Fes et Meknes : un grand potentiel touristique à exploiter. Sur invitation du Conseil Préfectoral du tourisme (CPT) de la Préfecture de Meknes nous avons été invités à participer du 17 au 19 janvier 2020, aux journées baptisées Media Impact Days consacrées à la mise en valeur del’activité touristique très dynamique et ses rapports avec les media et les différents moyens de communication. La cérémonie d’ouverture s’est tenue en présence des membres du Bureau Exécutif de la Fédération Internationale des journalistes et écrivains du tourisme (FIJET) conduite par son Président Mr. Tijani Haddad, et l’excellent encadrement de Mr. Najib Sanhaji Président de l’Association marocaine des journalistes et écrivains du tourisme (l’Amjet)ainsi que le Président du Conseil Préfectoral du tourisme de Meknes à qui Mr. Tijani Haddad a présenté ses vifs remerciements ainsi qu’aux autorités de Meknes et de Fes pour l’excellente organisation de ces journées et pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé. Les Media Impact Days ont réuni également des chercheurs et des journalistes spécialisés afin d’explorer le patrimoine matériel et immatériel de Meknes et de Fes, leur histoire impériale, leur arrière-pays, leur richesse artisanale et leurs produits du terroir.La région Fes-Meknes dispose d’un riche capital naturel, culturel et historique susceptible de constituer une force d’attraction pour le tourisme du Maroc. On peut distinguer 3 principales zones : les montagnes, les stations thermales, les villes traditionnelles et les sites historiques. Meknes : Ville Impériale Ismaïlienne.Chargée d’histoire Meknes garde encore les traces de plusieurs civilisations qui se sont succèdées dans cette cité, depuis les phéniciens et les romains avec Volubilis, en passant par les Meknassas tribu berbère qui fondèrent la ville, aux Alaouites qui en firent leur capitale administrative.Moulay IsmaÏl (1672-1727) construisit des édifices, des jardins, de belles portes monumentales, de gigantesques remparts de plus de quarante km de long avec des épaisseurs atteignant 4m de largeur, un immense réservoir d’eau mesurant environ 4ha et une profondeur de 4m environ, de nombreuses mosquées avec de nombreux minarets. Pour cette raison Meknes est surnommée « la ville aux cent minarets ».Elle est classée depuis 1996 Patrimoine mondial de l’Unesco.L’activité économique de la province de Meknes :Ce qui frappe le touriste à prime abordc’est que c’est une région très active économiquement. Les secteurs du tourisme, de l’artisanat et du commerce sont parmi les noyaux de l’économie locale.1°) L’agricultures’impose à vue d’œil tellement la terre est fertile. La production principale est l’olive, mais également les vignes et les cultures maraichères. Meknes est indubitablement le grenier du pays. 2°) L’industrie alimentaireest bien développée et emploie beaucoup de main d’œuvre. Elle permet d’absorber tout le surplus de la production agricole.3°) Le Tourisme :  Fes – Meknes constituent un pole disposant de 335 établissements touristiques classés, dont la capacité litière totale s’élève à 19 044 lits.La proximité de Fes (40 Mn de route) Meknes offre un produit complémentaire et développe une véritable destination « City Break ».4°) L’Artisanat très prolifique et polyvalent et donne avec la variété de la production l’embarras du choix.   Plafond – Mausolée Moulay IsmaÏl.Porte – Bab – El – Khemis.   Minaret – Medersa Bou Inania. Meknès a une riche histoire à raconter et un patrimoine à faire découvrir. Les efforts pour la restauration des monuments sont visibles et appréciables. L’arrière-pays de Meknès est impressionnant à découvrir, à commencer par les ruines de Volubilis, puis c’est l’émerveillement total avec la Sainte Cité de Moulay Driss Zerhoun perchée sur le flan d’une montagne à 530m de hauteur, se caractérisant par une topographie diversifiée, et des vues à couper le souffle. Avec la spiritualité Zerhoun associe terroir et patrimoine. La région est célèbre depuis l’antiquité pour sa production d’huile d’olive.La visite des environs de Meknès se termine par la visite du domaine de la Zouira extrêmement bien tenuoù l’on produit de l’huile d’olive, des vins, du fromage de chèvre et des fruits secs. Un modèle d’organisation où on découvre l’art des Marocains leur passion et leur savoir-faire.  Fès : Doyenne des villes impériales         et capitale culturelle et spirituelle du paysFès est réputée par la médina fortifiée. Elle est classée depuis 1981 patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. C’est la plus grande médina du Maghreb avec 9000 ruelles.Un excellent déjeuner nous a été réservé au fameux Riad Arabesque, nous sommes restés sur notre faim pour ce qui est de la visite de la ville.Nous espérons intégrer dans notre programme la prochaine fois la visite des monuments les plus emblématiques de Fès et notamment la médina en commençant à Fès el-Bali par  Bâb-Boujloud, l’une des quatorze portes qui entourent la ville sacrée. Construite au 12e siècle, elle est remarquable pour ses faïences bleues et vertes, son bois de cèdre et ses stucs sculptés. Par-là, on accède aux deux artères principales : la rue Talâa-Kbira, au nord, et la rue Tala-Seghira, au sud, donnant sur la mosquée Qaraouiyine, l'une des plus grandes d'Afrique du Nord. Sa construction débute en 857 à Fès, sous le règne de la Dynastie idrisside. C'est une femme, héritière d'un riche kairouanais, Oum Al Banine Fatima Al Fihriya, qui est à l'origine de sa fondation. Tout au long des siècles, la mosquée voit son architecture évoluer et s'agrandir. Elle devient, du Xe au XIIe siècles, un important Centre d'enseignement et une des premières universités au monde.Pour conclure, visiter le Maroc et les villes impériales est toujours un plaisir.  Mounir Ben Miled. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn