Suivez-nous:

A la une

Dr Mahjoub Jebeniani Olfa: Le Roi Eh c'est à toi que je m'adresse là

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

           Le Roi Eh ! Dear ! C'est à toi que je m'adresse là ! C'est bien à toi oui ! Toi qui demeures maintenu dans mon esprit . M'accorderais-tu cette dance sur les accords de la nuit ? Tout mon être s'élance dévoilant son amour dessinant sa folie . Il cherche à te vivre, à te respirer pour l'amour de la vie jusqua en devenir ivre jusqua la lie . Toi qui regnes dans mon ame ! Sitôt que tu me touches mon coeur s'enflamme . Dans les prunelles de mes yeux se glisse ton feu attisant mes flammes . Noyée dans ce brasier , je me pousse en toi et je rame . Tous mes regards errants affleurent ta peau , bercent ton odeur, caressent tes mots . Tout de toi me charme ; Mettant mon coeur en détresse que j'apaise par mes larmes . Un feu d'amour en psychodrame Il en naîtra toujours, si ce n'est dans le cœur de l'enfant serait dans l'empire de la femme . Je suis prise au filet de ce feu défendu ; Et ma douce ivresse me taille à nu . Je te regarde, et je vois l'amour prendre des racines à mon insu . Me hante, me colonise, puis me renverse me laissant suspendue . Je bascule entre terre et étoiles filantes ; Et mes mots se bousculent comme les vagues ecumantes. Mes soupirs éclosent en jérémiades amorties puis violentes , et mon ame, par dessus ton horizon inarticulé, demeure flottante Je t'aime d' amour profond , d' amour pur d'enfant qui ne trame . Je t'aime d' amour puissant qui s'en fout des blâmes mais en même temps en désespoir amoureux comme celui qu'exprime le Cerf lors du fameux brame Dans mon esprit nul homme n'est roi . C'est ce que je pensais autrefois . Nul homme n'est indispensable ; Qu'il soit le représentant de l'amour, du désir ou de la loi . Dieu pour tous chacun pour soi . D'un coup je me suis trouvée aspireé dépendante, fascinée, foudroyée de toi ! Si je le dis au ciel, il ira le dire au vide , et ce dernier me dira : " comment se pourrait-il Olfa ! " Nulle main n'a pu toucher ton cœur à part celle de ton Dieu rois !"" Je ne savais point qu'un roi existait en bas ! " Je répondrai ainsi oh que si ! Il existe bel et bien un , et la plus belle poésie de ma vie n'est autre que sa voix . Eh ! Dear ! Ne m'en veux pas ! Je me pâme dans la turbulence de ton monde . En exaltation, je suis tes ombres , tes ondes ; Et mon ame savoure l'immensité profonde. Dr Mahjoub Djebeniani Olfa

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn