Suivez-nous:

Tahar Ayachi :UTIQUE: L’AINEE DE CARTHAGE

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

Utique est aujourd’hui une cité éclatée en trois endroits : sur la route, c’est l’ancienne Zhana qui hésite toujours entre deux enseignes.

Utique l’Ancien : on y accède par un chemin vicinal de deux Kilomètres environ. Les champs de ruines ne rendent compte qu’assez vaguement de l’importance de cette cité fondée par les Phéniciens trois siècles avant : Carthage. Il est vrai que les fouilles sont loin d’avoir épuisé le gisement qui n’en continue pas moins d’être exploré et exploité clandestinement.

Juste à l’entrée du village, un petit musée renferme quelques-uns des objets provenant des fouilles : porteries, bijoux, mosaïques, armes ; et ce témoignages émouvant  de la conquête d’Utique par les envahisseurs romains et, à leur tête Caton dit d’Utique : un crane transpercé de la pointe métallique d’une flèche. Un assaillant romain ou un vaillant défenseur punique ?

Les ruines, dans leur état actuel, sont bien conservées et se trouvent concentrées dans un carré où se superposent vestiges puniques et romains : temples, théâtres, thermes et ce joyaux de «Villa» patricienne dite Maison des Cascades, au sol dallé de mosaïques avec, au milieu de la maison, un bassin, lui aussi dallé de mosaïques reproduisant des scènes de pêche (la ville donnait directement sur la mer qui s’est retirée aujourd’hui à plus de neuf Kilomètres de là).

A la limite des vestiges anciens (qui vont assez loin dans les champs), non loin de ces immenses citernes à moitié enfouies  dans le sol, une étonnante petite « oasis » : deux touffes de palmiers autours d’une mare où s’ébattent des tortues d’eau. Un marabout  se niche entre deux troncs de palmiers : Sidi Ferjane.

Tahar Ayachi: "Tunisie intime"   

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn