Suivez-nous:

A la une

Super User

Tirage au sort des débats entre les candidats à la présidentielle les 7, 8 et 9 septembre prochain.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La Télévision tunisienne a dévoilé aujourd’hui, samedi 31 août 2019, le tirage au sort des débats entre les candidats à la présidentielle qui se dérouleront les 7, 8 et 9 septembre prochain. 

Les 26 candidats à cette échéance électorale ont été répartis en 3 groupes :

Lors du débat du 7 septembre, il y a aura 9 candidats :

Amor Mansour

Mohamed Abbou

Abir Moussi

Néji Jalloul

Mehdi Jomâa

Nabil Karoui

Moncef Marzouki

Abid Briki

Abdelfattah Mourou

Débat du 8 septembre (9 candidats) :

Mongi Rahoui   

Elyes Fakhfakh

Hechmi Hamdi

Abdelkrim Zbidi

Hamadi Jebali

Lotfi Mraihi

Hatem Boulabiar

Mohsen Marzouk

Mohamed Sghaier Nouri

Débat du 9 septembre (8 candidats)

Kais Saïed

Slim Riahi

Youssef Chahed

Safi Saïd

Hamma Hammami

Seif Eddine Makhlouf

Saïd Aïdi

Salma Elloumi.

Mohsen Marzouk : Abdelfattah Mourou est mon principal challenger dans la présidentielle

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le candidat à la présidentielle, Mohsen Marzouk a révélé samedi, dans un entretien en live sur Tunisienumérique, le nom de son principal challenger parmi les candidats à la présidentielle.

Marzouk a déclaré qu’Abdelfattah Mourou, candidat principal du mouvement Ennahdha, pourrait être son plus grand concurrent à cette élection, notant dans le même contexte qu’Ennahdha avait d’autres candidats tels que Hamadi Jebali, malgré l’affirmation de sa rupture avec Ennahdha, ainsi que le chef du parti Elyes Fakhfakh dirigeant d’Ettakattol, Hatem Boulbiar, dirigeant au sein du Conseil de la Choura d’Ennahda et Kais Said, qui adopte des positions plus “nahdhaoui” que les Nahdaoui eux-mêmes.

كلمة رئيس الجمهورية محمد الناصر بمناسبة افتتاح الحملة الانتخلبية{arab}

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

الندوة الصحفية للهيئة العليا للانتخابات : القائمة النهائية للمترشحين للانتخابات الرئاسية

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fisietn%2Fvideos%2F378622286149621%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="210" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Ali Ghanoum:| Trop c'est trop !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Trop c'est trop!!!
L'insécurité fait des ravages. Les vols n'épargne rien et personne. Nous ne sommes plus en sécurité nulle part. Des victimes tous les jours et des gamins partent à la fleur de l'age poignardés par des criminels pour leur soustraire un téléphone ou un bijou qui seront vendu à 3 sous pour financer ezzatla ou autre chose.
Oui, trop c'est trop!! 
Il faut que l'hécatombe s'arrête! il faut que l'hémorragie cesse!
La vie d'un homme ou d'une femme n'est pas celle d'un insecte. Il faut la préserver, la protéger et veiller sur elle.
On tue et on mutile comme si on se débarrasse d'une mouche ou d'un moustique.
Des voleurs continuent à se balader librement sans être inquiétés, des assassins courent toujours. Des policiers trop laxistes ou sans moyens réagissent péniblement et souvent trop tard. Des tribunaux marchent au ralenti privant beaucoup de victimes de leurs droits élémentaires à la sécurité, des décisions et des jugements qui attendent toujours d'être exécutés. 
Ce climat de peur qui engendre la haine et la vengeance pèse trop lourd!
Le tunisien aujourd'hui a peur, peur pour son intégrité physique, sa famille et ses biens.
Tout ça doit cesser!!
Nous devons nous sentir en sécurité dans notre pays avec une police qui fonctionne, une justice qui passe et une législation qui sanctionne.
Combien de morts encore pour se pencher sur la sécurité intérieure du pays?
Trop de victimes , trop d'horreur, trop de laisser-aller et trop d'irresponsabilité.
Faut-il s'armer pour se défendre? Nous ne sommes pas loin de cette revendication.
Politiciens de tous bords, réveillez-vous, la sécurité fout le camp!
!..AH..!

Elections:|Des Personnalités, soutiennent la candidature de Abdelkrim Zbidi

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Des universitaires, des personnalités du monde de la culture, des activistes de la société civile ont annoncé, dans une pétition, leur soutien à la candidature du candidat à l’élection présidentielle, Abdelkrim Zbidi.

Partant de leur conviction qu’il est nécessaire, en cette période marquée par les tiraillements, d’œuvrer à ne pas éparpiller les forces modernistes et démocrates et de se retrouver sans candidat représentant cette famille au second tour, les signataires considèrent que Abdelkrim Zbidi est le plus apte d’entre tous.

Front populaire a annoncé son adhésion à la coalition du Front populaire

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

T.N: Le parti du Front populaire a annoncé son adhésion à la coalition du Front populaire, qui comprend le Parti du Front populaire, le Parti démocratique unifié, le Parti de l’avant-garde arabe et la Ligue des travailleurs de gauche, ainsi que la formation d’une instance politique de coalition composé de dirigeants de partis et de non affiliés à des partis politiques.

Ahmed Seddik a été désigné comme porte-parole du Front populaire avec le changement de son symbole pour les élections législatives et présidentielles.

 

.رئيس رئيس الجمهورية محمد الناصريستقبل كمال مرجان رئيس الحكومة المفوّض. وتناول اللقاء مستجدات الوضع العام بالبلاد {arab}

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

استقبل رئيس الجمهورية محمد الناصر يوم الثلاثاء 27 أوت 2019 بقصر قرطاج كمال مرجان رئيس الحكومة المفوّض
وتناول اللقاء مستجدات الوضع العام بالبلاد وآخر الاستعدادات المتعلقة بالمحطات الانتخابية القادمة الرئاسيّة والتشريعية.

ياسين براهيم يدعو مرشحينالاحزاب الوسطية الي التنازل لفائدة عبد الكريم الزبيدي

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FDiwanFM%2Fvideos%2F2260907947553339%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="210" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

دعا الاتحاد العام التونسي في بيان له إلى احترام استقلالية القضاء وعدم الزجّ به في الصراعات السياسية{arab]

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

دعا الاتحاد العام التونسي في بيان الاثنين 26 أوت 2019 إلى ضرورة الحرص التامّ على احترام استقلالية القضاء وعدم الزجّ به في الصراعات السياسية حتّى يقوم بدوره كاملا ودون انتقائية في إنفاذ القانون على كلّ المتجاوزين مهما كانت مسؤوليتهم السياسية أو مكانتهم الاجتماعية، وذلك على قاعدة المساواة أمام القانون، و دعا السلطة القضائية إلى رفض التعليمات وتحكيم القانون والضمير القضائي في كلّ الملفّات المعروضة على أنظاره والتعجيل بما لم يتمّ البتّ فيه من قضايا منذ سنوات ومنها قضايا الفساد والاعتداءات والاغتيالات.

ودعا الأطراف الرسمية المعنية إلى توضيح ملابسات إيقاف رئيس حزب قلب تونس المترشّح للانتخابات الرئاسية لقطع السبل أمام التشكيك والإشاعات التي تهزّ من الثقة في المؤسّستين الأمنية والقضائية. كما دعاها إلى الحرص الشديد على احترام القانون والإجراءات ضمانا لحقّ المواطن في العدل والتقاضي واحتراما لكرامته وحرمته الجسدية ولحقوقه.

 
Page 6 sur 894

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn