Suivez-nous:

A la une

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Par Tijani Haddad


L’Organisation Mondiale du Tourisme ne cesse de militer pour la sauvegarde de la diversité qu’elle soit culturelle ou écologique qui constitue une des plus grandes richesses du monde. S'agissant du tourisme, la diversité s’inscrit dans une dynamique qui favorise un tourisme durable, un tourisme qui respecte, préserve et met durablement en valeur les richesses naturelles, culturelles et sociales d’une destination. Cette même dynamique doit concilier les impératifs de ce choix avec les prérogatives d’un développement harmonieux et d’une croissance planifiée. La diversité dont nous parlons aujourd'hui doit être à la fois écologique et culturelle soit une diversité qui touche à la fois à la nature, aux civilisations et aux hommes.

Sur le plan culturel, la diversité ne peut s’épanouir que dans un climat de tolérance, de respect mutuel et de dialogue entre les civilisations, les cultures et les religions. Le patrimoine archéologique, héritage d’anciennes et prestigieuses civilisations, est, à ce titre, universel. La communauté internationale, les organisations spécialisées, les composantes de la société civile et, en premier lieu, les professionnels du tourisme ont le devoir et l’obligation de veiller à sa sauvegarde et à sa promotion.

Par ailleurs, à la diversité culturelle doit s’ajouter une autre diversité d’une importance vitale pour le tourisme durable et pour la pérennité de ce monde. Il s’agit, bien entendu, de la diversité écologique appelée scientifiquement « la biodiversité ». Durant ces dernières décades, les biologistes ont suivi de très près l’évolution des plantes et des espèces vivantes dont respectivement 12% et 20% sont menacées de disparition; d’autres menaces pèsent sur les forêts dont deux mille hectares disparaissent chaque jour. Les causes en sont nombreuses ; les activités humaines dont notamment des industries énergivores et non renouvelables, favorisant une pollution sans limites, l’utilisation à outrances des insecticides et des produits chimiques pour l’agriculture, le commerce clandestin des animaux ainsi que le dérèglement climatique provoquant des catastrophes naturelles dévastatrices.

Lorsqu’on sait que de la préservation de la biodiversité et de la diversité culturelle dépend assurément l’avenir du tourisme, il est primordial et extrêmement urgent que les instances internationales, l’OMT en premier lieu, les gouvernements nationaux et les professionnels du secteur œuvrent solidairement pour faire face à tous ces défis en s’accordant sur des choix et des plans d’action qui favorisent un tourisme durable, développent l’écocitoyenneté et sauvegardent cette diversité qui constitue la plus grand richesse de la planète.

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Par Raouf Ben Rejeb

Habib Bourguiba mérite mieux qu’une polémique inappropriée, inopportune en ce 16ème anniversaire de sa disparition. Croyant bien faire le ministre de l’Education Néji Jalloul envoie fin mars une circulaire à tous les établissements secondaires appelant les professeurs d’histoire à consacrer le cours du 6 avril, date du décès de Bourguiba en 2000 à l’évocation du souvenir du leader de la Nation en rappelant les grandes dates de sa vie consacrée à la lutte pour l’indépendance et à l’édification de l’Etat tunisien moderne. Mais savait-il que ce faisant il allait être au milieu d’une polémique qui ne fait pas honneur à la Tunisie et aux Tunisiens. En effet, voilà que le Syndicat de l’enseignement secondaire faisant un amalgame douteux entre la non-satisfaction de certaines de ses revendications et ce « cours sur Bourguiba » crie au scandale et appelle à la suspension des cours dans tous les établissements d’enseignement secondaire, collèges et lycées à partir du 6 avril en signe de protestation.

Pour atténuer la tension, Néji Jalloul sort sur les radios et les télévisions pour dire que sa circulaire ne fait pas obligation aux professeurs de faire ce fameux cours sur Bourguiba. « Lisez bien la circulaire, ce cours est seulement facultatif », dit-il en faisant machine arrière. C’est tout juste s’il ajoute que « c’est grâce à Bourguiba que je ne suis pas obligé de faire des cours d’alphabétisation ».

Bourguiba qui a fait de l’enseignement son cheval de bataille et qui a dit qu’il vaut mieux pour lui d’avoir affaire à une jeunesse éduquée même turbulente qu’à une jeunesse docile parce qu’ignorante doit se retourner dans sa tombe.

La polémique sur le retour de la statue équestre de Bourguiba à son emplacement originel sur l’Avenue qui porte son nom (il est temps que cette avenue devienne un boulevard) est de cette même veine, inappropriée et inopportune. Le président de la république qui connut la statue de Jules Ferry faisant face à celle du Cardinal de Lavigerie a beau leur faire une leçon d’histoire, rien n’y fait. La rancune envers Bourguiba de certains semble tenace, quand bien même l’homme fait partie désormais de l’Histoire. Non seulement celle de la Tunisie mais de l’humanité dont il est des « Grands du XXème Siècle » qu’ils le veuillent ou non.

Faire un cours pour rappeler les grands faits des héros de la Nation ce n’est pas du culte de la personnalité. Ce culte n’a de sens que du vivant de la personnalité concernée. Quant à l’évocation du parcours d’un héros national cela s’appelle de l’histoire. C’est une manière de glorifier la nation à laquelle il appartient. Penser le contraire c’est une insulte à la Nation. D’ailleurs pourquoi ne pas prévoir un jour pour évoquer Hannibal le grand général carthaginois dont les batailles sont enseignées dans les écoles militaires. De même qu’il serait tout à fait indiqué de consacrer un cours d’histoire à Kheireddine Pacha, le père du réformisme tunisien moderne. Et avec Bourguiba ses camarades de lutte, Tahar Sfar, Mahmoud Materi, Bahi Ladgham, Hédi Nouira. Mais aussi Abdelaziz Thaalbi, Mohieddine Klibi, Salah Ben Youssef. Evidemment une journée devrait être dédiée à Farhat Hached au lieu de la simple cérémonie de récitation de la Fatiha à sa mémoire le jour anniversaire de son assassinat le 5 décembre de chaque année.

Pour ce qui est du culte de la personnalité, lisez ceci vous serez étonné. En Turquie, il y a depuis plusieurs années déjà un régime islamo-conservateur puisque les leviers de l’Etat sont entre les mains du parti islamiste AKP de Tayyep Recep Erdogan. Pourtant le souvenir du père de la nation turque Mustafa Kemal Atatürk est présent partout. Son portrait est accroché dans tous les bureaux de l'administration publique, les salles de classe de tous les établissements du primaire au supérieur, sur tous les billets de banque et dans les maisons de beaucoup de familles turques qui le considèrent comme un héros national. Une loi datant de 1951 fait de l’insulte à Atatürk un crime. Elle stipule : "Quiconque insulte publiquement ou maudit la mémoire d'Atatürk est incarcéré avec une lourde sentence entre un et trois ans". Sentence aggravée si la diffamation a lieu par voie de presse. Beaucoup de lieux portent son nom comme l'aéroport international d'Istanbul ou le Stade Olympique de cette même ville. Une ou plusieurs statues d'Atatürk se trouvent dans la plupart des villes de Turquie. Chaque cour d'école en Turquie possède un buste d'Atatürk. De même tous les ans au moment exact de son décès, c'est-à-dire le 10 novembre à 9 h 05, les sirènes retentissent à travers tout le pays, deux minutes de silence sont observées, les passants se figent dans les rues, tout le pays est à l’arrêt. La diffusion audiovisuelle est interrompue pendant ces deux minutes. Les drapeaux sont mis en berne pour cette journée. Voilà ce qu’est le culte de la personnalité décidé pourtant post mortem par les successeurs du premier président de la république turque.

Pour revenir à Bourguiba, ce n’est pas ce qui est prévu ni ce qui est souhaité. Ce que la Nation veut c’est une réhabilitation du Père de l’indépendance, le fondateur de la République et le « libérateur de la femme » comme il voulait qu’il reste pour la postérité. Il est impératif qu’il reprenne sa place dans les programmes d’histoire. Une place à la mesure de sa personnalité et de son rôle dans l’histoire du pays. Ni plus ni moins.

On dit fort justement que la nation qui n’a pas de passé n’a point d’avenir. J’ajouterai, une nation ingrate envers ses héros est une nation qui ne peut prétendre à de grands hommes pour consolider les bases de son avenir.

 

 

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le Présdent de L'assemblée des Représentants du peuple effectue les 4 et 5 Avril 2016 une visite officielle en Algérie à l'invitation du Président de l'Assemblée populaire Nationale. Le Président de l'ARP  sera accompagné d'une forte délégation représentant les différents groupes parlementaires à l'Assemblée. 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

انعقدت بعد ظهر اليوم الجمعة 01 افريل 2016 بقصر باردو جلسة عمل بين وفد من مجلس نواب الشعب برئاسة السيد عبد الفتاح مورو النائب الأول لرئيس المجلس ، ووفد من موظفي لجنة العلاقات الخارجية بمجلس النواب الأمريكي .  هذا ما جاء في بلاغ صادر عن مجلس نواب الشعب وهذا ما حز في نفسي . فهل يعقل أن يكون الطرف المقابل في جلية عمل مع نواب شعبنا من موظفي مجلس نواب لبلد اخر مهما كان وزنه !? وورد في نفس البان أن اللقاء كان مناسبة لتبادل وجهات النظر بخصوص التعاون بين تونس والولايات المتحدة الأمريكية، وسبل إعطاء دفع للعلاقات بين المؤسسات البرلمانية في البلدين ولاسيما عبر تكثيف تبادل التجارب والخبرات والزيارات .

واطلع النائب الأول لرئيس المجلس أعضاء الوفد على نشاط المؤسسة التشريعية وأولوياته المتمثلة بالخصوص في تركيز المؤسسات والهيئات التي نص عليها دستور تونس الجديد، والمصادقة على عدد من مشاريع القوانين ذات الأولوية وتتصل بالقطاعات المالية والاقتصادية ودفع عجلة التنمية وتشجيع الاستثمار.
كما ابرز مختلف التحديات الاقتصادية والاجتماعية والأمنية التي تواجهها تونس وتتطلب مزيدا من الدعم والمساعدة من أصدقاء تونس وفي مقدمتهم الولايات المتحدة الأمريكية.
وعبّر أعضاء الوفد الأمريكي من جهتهم عن تقديرهم لنجاح تونس في انتقالها الديمقراطي، ولما تم تحقيقه من نتائج ايجابية مثمنين العمل الهام الذي يقوم به مجلس نواب الشعب، ومؤكدين عزم الولايات المتحدة الأمريكية مواصلة دعمها لتونس في مسارها الانتقالي .

 
 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nous avons appris qu'à la demande de  Grombalia Sport une plainte a été déposée auprès du tribunal de première instance afin que les comptes bancaires de la FTF soient  bloqués à la suite du jugement prononcé par ce même tribunal et qui annulait la tenue de l'assemblée élective du 18 Mars dernier que la FTF n'a pas respecté. En attendant l'aboutissement de cette nouvelle affaire, le comité élu de la FTF continue à jouir de toutes ses prorogatives

   

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Dans un excellent article publié par Amel Belhadj Ali dans «Web Manager Center », Hédi Djilani a notamment déclaré «drainer 15 millions de touristes de haute et moyenne gammes en Tunisie ne serait pas une œuvre impossible. Pour cela a-t-il ajouté «si seulement l’on réussissait à assurer la sécurité, à rassurer les investisseurs locaux et étrangers, à attaquer les chantiers tels que la qualité de service, l’amélioration des infrastructures hôtelière, la rénovation des produits artisanaux…. Des recettes que nous connaissons tous mais que nous avons du mal à mettre en exécution… ». Oui si Hédi cette Tunisie qui fut une destination de choix dans la région Méditerranéenne est aujourd'hui sinistrée sur le plan Tourisme et partant sur l’ensemble de son économie. Il est vrai que nous sommes tout à fait capables de redresser la barre mais faut-il essentiellement et impérativement que notre gouvernement et nos législateurs saisissent le rôle primordial que joue le Tourisme dans les rouages de l’économie nationale et agissent en conséquence dans le quotidien de leur tâche. La contribution du  tourisme au PIB est bien supérieure à 7% annoncée par le gouvernement.

Selon le «compte satellite », mis en place et adopté par l’organisation Mondiale du Tourisme qui prend en considération le rôle du tourisme dans tous les secteurs économiques du pays, cette contribution vacille entre 12 et 15%. C’est pourquoi, il est extrêmement urgent pour notre économie d’ouvrir le dossier du Tourisme et de profiter de cette accalmie dans le secteur pour entamer une refonte totale de notre tourisme et de mettre en place une stratégie globale tout en prenant en considération les profondes mutations qui caractérisent aujourd'hui les tendances du tourisme dans le monde.

                                                                                                                                        T.H

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le syndicat de l’enseignement secondaire a annoncé vendredi 1er Avril une grève générale dans tous les établissements secondaires à partir du 6 avril, jour de l’anniversaire du décès du Leader Habib Bourguiba. Cette grève aurait lieu en réponse au refu du Ministère de tutelle d’honorer ses engagements vis-à-vis des professeurs de l’enseignement secondaire. Cependant, une réunion a eu lieu au siège du Ministère qui a réuni les deux parties et au terme de laquelle le Ministère s’est engagé à régler au plus vite les questions financières des professeurs et notamment d’arrêter les mesures relatives au recrutement au titre de l’année 2016. Le ministère a également accepté de revoir le contenu de la circulaire du Ministre dans la quelle  il demandait aux professeurs de l’éducation civique de consacrer une séance le 6 Avril pour la célébration de l’anniversaire du décès de Habib Bourguiba.

Dearnière mise à jour: 

Ce matin Dimanche 3 Avril , le secrétaire général du Syndicat général de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi, a déclaré sur les ondes de Shems FM,, qu’une réunion s’est tenue ce matin avec les représentants du ministère de l’Education au cours de laquelle le côté syndical a exigé l’application stricte des accords déjà conclus.                                                                                                                                         

                                                                                                                                                                                                                                         T.H

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

التقى رئيس الجمهورية الباجي قايد السبسي مساء اليوم الجمعة غرّة أفريل 2016 بقصر قرطاج الأمين العام للإتحاد العام التونسي للشغل.

وأفاد السيد حسين العباسي في تصريح إعلامي له أن اللقاء تناول الوضع الإجتماعي والإقتصادي الدقيق الذي تمرّ به البلاد والسبل المتاحة لتجاوز الصعوبات ورفع التحديات وأنّه بإمكان البلاد الخروج من الأوضاع الحالية إذا ما تكاتفت جهود الجميع.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

الحدث الذي طغي علي كل الأحداث يوم السبت 2 أفريل 2016 في مختلف أرجاء العالم هو رياضي ولكنه لم يكون محط أنظار الرياضيين وعشاق كرة القدم فحسب ذلك أن اللقاءل جمع  في ملعب كاب نو نادييي برشلونة ريال مدريد الاسبانيين يوصف في الأوساط الرياضية العالمية بكلاسيكو الأرض وهو معروف اعلاميا كذلك بأنه قمة الأرض الكروية نظرا لمكانة الفريقين ولنوعية النجوم التي تلعب فيهما واعتبارا كذلك الي أن ملايين عشاق كرة القدم وغيرهم يتابعون هذا اللقاء المثير وتنقله مآت المحطات التلفزيونية عبر أقطار العالم.

الكلاسيكو  كان في اطار الأسبوع الحادي والثلاثين من بطولة الدوري الاسباني بين نادي برشلونه متصدر الترتيب برصيد 76 نقطة وريال مدريد في المركز الثالث برصيد 66 نقطة مباشرة بعد الثاني في الترتيب أتليتيكو مدريد ب 67 نقطة.

تاريخيا الفريقان تقابلا ضمن مختلف المسابقات المحلية والأوروبية مثل دوري أبطال أوروبا في 263 مباراة انتهت بفوزنادي برشلونه في 109 مباراة وبفوز ريال مدريد في 96 مباراة بينما حسم التعادل النتيجة بينهما في 58 مباراة.وقد سجل نادي برشلونه 458 هدفا بينما أحرز ريال مدريد 431 هدفا.

كلاسيكو لم يخرج عن المعتاد من حيث الاهتمام والاثارة والتشويق وهي العناصر التي انضاف لها عامل جديد أصبح محل الحوارات والتركيز ويهم ثلاثي الهجوم لكلا الفريقين بعدما كان الحديث سابقا منحصرا حول النجمين ميسي ورونالدو ويتعلق الأمر بالثلاثي المصطلح علي تسميته ب M.S.N في اشارة الي المهاجمين ليونيل ميسي الارجنتيني ولويس سواريزمن الاوراقويي ونيمار البرازيلي بالنسبة لنادي برشلونه وB.B.C لمهاجمي ريال مدريد وهم البرتغالي رونالدو والويلزي غاريث بيل والفرنسي كريم بنزيما علما بأن النجوم الستة يتنافسون علي لقب هداف الدوري الاسباني لكرة القدم ح

الأكيد أن الفرجة كانت ممتعة  والتشويق كان في الموعد  أما النتيجة نكانت لصالح قريق ريال مدريد.

Page 624 sur 628

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn