Suivez-nous:

A la une

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L´équipe du Pr Raoult de Marseille annonce qu’elle a réussi le test de la chloroquine sur les patients malades du Coronavirus auxquels elle l’a administrée. Le Pr Chabrière, Adjoint de Raoult, se démène comme un diable pour expliquer sur LCI cet exploit et appeler à l’adopter tout de suite. En réaction, le ministère français de la santé et la plupart des participants au plateau de LCI semblent en douter. Entre temps, les américains, Trump en tête, sont les premiers à s’y intéresser. D’autres pays s’y sont illico presto intéressés. Le Maroc a, de son côté, immédiatement, réquisitionné tout le stock de chloroquine disponible sur son territoire.C’est quand même curieux tout ça !13Yassine Barbouche, Brahim Oueslati and 11 others5 CommentsLikeCommentَ

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

ستقبل رئيس الجمهورية قيس سعيد اليوم الأحد 22 مارس 2020 بقصر قرطاج السيد إلياس الفخفاخ رئيس الحكومة و السيد محمد عبو وزير الدولة المكلف بالوظيفة العمومية والإصلاح الإداري ومكافحة الفساد.و تم النظر في جملة الإجراءات التي اقتضى الوضع الراهن اتخاذها في إطار التوقي من فيروس كورونا منها تحديد الجولان خارج أوقات حظر الجولان، و منع التجمعات، إلى جانب كيفية تسيير عدد من المرافق العمومية و تأمين الحاجيات الأساسية الضرورية لكل المواطنين.وتناول الاجتماع أيضا التأكيد على وجوب مقاومة الاحتكار لأنه فضلا عن أنه مرفوض في الحالات العادية فإنه يرتقي في ظل الأوضاع الحالية إلى جريمة حرب. كما تم التأكيد على أن بث الإشاعات والحط من معنويات الجيش تعد أيضا جريمة يعاقب عليها القانون.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le député Tahya Tounes, Hichem Ben Ahmed a publié un statut, ce dimanche 22 mars 2020, suggérant le travail à distance pour le bureau de l’Assemblée et le vote à distance par visioconférence à partir de la réunion plénière du mardi 24 mars 2020, afin de respecter les consignes de confinement général, tout en répondant aux nécessités de travail législatif urgent qui s’imposent à nous en cette période particulière 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

حركة نداء تونس تؤجّل مؤتمرها أعلنت حركة نداء تونس، تعليق كلّ الأعمال التحضيرية لمؤتمر الحركة وتأجيل عقده، مبدئيّا وبعد زوال الأسباب (فيروس كورونا)، إلى 14 جوان 2020 بما يتوافق مع الذكرى الثامنة لتأسيس الحركة. كما تقرر وفق بيان صادر عن الحركة اليوم الثلاثاء، تكوين هيئة سياسية وقتية لتسيير الحزب، وتوفير شروط نجاح المؤتمر الاستثنائي التوحيدي تتكوّن من: رئيس الهيئة السياسية: خميس الجهيناوي نائب رئيس مكلّف بالخطّ السياسي: المنذر بالحاج علي نائب رئيس مكلّف بالإدارة والتنظيم: رضا بلحاج نائب رئيس مكلّف بالإعلام: عبد الستار المسعودي نائب رئيس مكلّف بالعلاقات الخارجية: أحمد ونيّس نائب رئيس مكلّف بالشؤون الاقتصادية: عيسى حيدوسي رئيس لجنة الهياكل: نور الدين بن تيشة (نوّابه: الهادي الغضباني وأمينة بن قدور وربيعة النجلاوي ومهدي الزاوي) ناطق رسمي: قاسم مخلوف أمين مال: منجي الحرباوي رئيس لجنة العمل البلدي: منير بن ميلاد رئيس اللجنة المالية: محمد الفاضل بن عمران (نائبه: ماهر شعبان) رئيس لجنة العلاقة مع البرلمان والمنظمات: خالد شوكات(نائبه: ثابت العابد) رئيس لجنة الشؤون القانونية: عماد الرياحي رئيس لجنة الشؤون الفكرية والثقافية: العروسي الميزوري (نوّابه: فاضل الجزيري ومصطفى التواتي) رئيس لجنة التكوين السياسي: حسن العنابي رئيسة لجنة المرأة: مريم شاكر رئيسة لجنة العلاقة مع المجتمع المدني والمؤسّسات: وفاء مخلوف رئيس لجنة التنظيم الشبابي: شوقي التارزي (نوّابه: رامي محفوظ واسكندر سهتال وفائدة بن سلامة) رئيسة لجنة شؤون الهجرة: آية الخياري وأشارت حركة نداء تونس إلى أن هذه الهيئة تبقى منفتحة، في إطار مسار توحيد العائلة الندائية، من أجل إعادة كلّ الإطارات الندائية إلى حضيرة الحركة على المستويات المحلية والجهوية والوطنية.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Un appel à tous mes amis Évitez de diffuser ou de partager des informations qui sont visiblement des fake news destinées à semer la panique et la paranoïa.Verifiez l'identité des expéditeurs auteurs de ces messages...destinées à manipuler les gens.Nous devons tous faire confiance aux autorités médicales et aux médecins qui nous soignent et continuent de le faire dans des conditions difficiles.En cas de danger...ce n'est pas les diffuseurs de fausses informations invérifiables qui nous soigneront.Merci infiniment de votre attention.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les Smart Cities, où en sommes nous aujourd'hui ? En Tunisie, le concept de smart city commence à faire son chemin et les premiers périmètres smart commencent à se dessiner grâce aux efforts déployés par la société civile et appuyés par le gouvernement et les collectivités locales. La Tunisie commence à en faire parler à travers le Programme national Tunisia Smart Cities, qui fait désormais partie du Plan national stratégique (PNS) pour la période 2020-2025. Ce programme ambitieux et émetteur d'espoir pour les jeunes offre aux villes tunisiennes l'opportunité d'anticiper l'urbanisation, de transformer les problèmes urbains en promesses d'avenir et de favoriser l'innovation, la connectivité, la durabilité et l'attractivité des territoires. Selon Borhene Dhaouadi, président de l'Association Tunisian Smart Cities, les collectivités qui adhèrent à ce programme doivent bénéficier "des aménagements intelligents, y compris les réseaux enterrés visitables qui permettent de prélever 2% du chiffre d'affaires des concessionnaires de services, ainsi que d'un statut de zone franche urbaine favorisant une exonération de TVA et d'IS pour attirer les entreprises et absorber le surcoût inhérent à la haute valeur ajoutée". La tournée de la caravane nationale Tunisian Smart Cities se veut ainsi, au-delà de la levée des ambiguïtés qui s'attachent à la notion de ville intelligente, ses objectifs et enjeux, le lieu de la communication d'un kit de déploiement, ou manuel de procédures, qui se matérialise en la constitution d'un comité de pilotage régional composé des autorités locales, ainsi que de représentants de la société civile. Son rôle majeur est d'entamer la collecte des données relatives à l'audit des KPIs par la U4SSC / IUT (Commission économique des Nations Unies pour l'Europe/ Union Internationale des Télécommunications), puis réaliser une vision territoriale durable à l'horizon 2050, pour être en mesure de mobiliser les financements nécessaires à la transformation digitale. M. Dhaouadi a insisté sur l'intégration de la mise en valeur des spécificités économiques et culturelles locales dans l'approche de planification urbaine. Chaque territoire a ses propres spécificités, ses points forts et un tissu d'acteurs qui en font sa fierté et nous ambitionnons à travers cette expérience de développer l'ensemble d'opportunités que présente chaque territoire pour le confort et le bien-être du citoyen. Etant responsables de l'aménagement urbain, les municipalités constituent une composante importante de l'environnement immédiat du Programme national Tunisia Smart Cities et forment avec les régions l'environnement intermédiaire d'aménagement territorial. L'environnement global inclut des composantes économique, sociale et environnementale (industrie, agriculture, services, gouvernance). En fonction de ses spécificités, chaque municipalité est appelée à identifier les axes sur lesquels elle doit miser pour optimiser l'exploitation des ressources et développer une vision de la ville de demain. Des maires engagés et des périmètres smart en vue Huit mois après l'achèvement de la première édition de la caravane Tunisian Smart Cities, des avancements ont été constatées quelques parts et des réticences d'autres parts. Othmane Khaled, consultant en urbanisme et prospective et conseiller stratégique du programme national Tunisia Smart Cities, a précisé que parmi les villes visitées lors de la caravane TSC, huit villes ont organisé des ateliers de prospective et planification urbaine à savoir Sidi Bouzid, Gafsa, Ksar Hellal, Moknine, Djerba, Carthage, la Goulette, et Gabès. Les cinq premières villes ont réalisé un atelier d'une journée et les deux suivantes ont réalisé un atelier sur 4 jours et sont en train d'organiser un nouveau format plus développé. Il a poursuivi "Gabes a franchi un grand pas dans ce sens à travers l'organisation de plusieurs réunions l'ayant permis de développer une vision pour un quartier écologique et durable sur un terrain de 42 hectares de l'ancien aéroport militaire à la limite entre la mer, l’oasis et le canal de Gabes. Les responsables locaux travaillent maintenant sur une révision du Plan d'aménagement urbain-PAU. L'objectif est de faire de Gabes l'une des villes les plus propres en Méditerranée". Il est utile de savoir que le projet Gabes smart City lancé sous la marque "Gabes Oasis intelligente" qui introduit une vision de la ville à l’horizon 2050 a été conçu en tenant compte des spécificités des régions aux alentours et en respectant les objectifs du développement durable (ODD) ainsi que les caractéristiques de la ville intelligente et durable. Il devra s’articuler autour d’axes majeurs dont la mobilité urbaine et le développement de la qualité du service de déplacement, la valorisation de la ligne côtière et la mise en valeur de l’oasis de Gabes. D’autres périmètres seront programmés ultérieurement dans une logique intercommunale. Conscients de l'importance de la smart city et son rôle majeur dans le développement des écosystèmes économique, social et politique, les autorités locales et les représentants de la société civile à Gafsa travaillent d'arrache-pied pour mettre au jour le premier périmètre smart dans le sud-ouest du pays. Les études préparatoires ont été finalisées. Le premier périmètre smart de la ville consiste en une avenue smart de 1,5 km de longueur et 100 à 200 mètres de largeur en plein centre-ville de Gafsa où se concentrent la plupart des services et établissements publics. De plus, deux autres projets smart sont en cours d'étude ; l'e-agriculture est l'un des piliers de Gafsa la ville de demain et les parties prenantes à Gafsa misent sur le contrôle intelligent de l'irrigation pour améliorer la productivité agricole et faire des économies d'eau. Un autre projet s'étendant sur un périmètre de 2 km à l’entrée de la ville vise essentiellement à promouvoir l’adoption des technologies vertes (création d’espaces verts, installation de poubelles intelligentes). Pour sa part, la communauté locale à Siliana commence à réfléchir à quoi devrait rassembler la ville de demain. Une commission "Siliana 2045" qui réunit des experts des divers domaines et des représentants de la société civile a été créée pour accompagner et suivre les projets de transformation de Siliana en ville intelligente et durable depuis les réflexions stratégiques jusqu’à leurs mises en œuvre. Et pour concrétiser les idées de numérisation proposées par les différents intervenants et mettre en place les premières bases de la ville de demain, un partenariat vient d'être conclu entre la municipalité de Siliana et le centre régional de l'informatique, une fondation privée spécialisée dans l'accompagnent des jeunes passionnés d'informatique. Et bien d'autres projets ... La métropole de Tunis a vu le développement du premier périmètre Smart du pays "La Perle du Lac", nouveau quartier aménagé par thèmes et en lots structurants par la Société de promotion du lac de Tunis (SPLT) à la zone nord-ouest et sud-ouest des Barges du lac Nord de Tunis. Plus de 5 km de promenade aménagée le long du lac et de ses canaux, 600 m de gradins et d’escaliers urbains en béton traité, une dizaine de rampes piétonnes, une piste cyclable aux normes internationales, un équipement de sécurité podotactile, des jardins contemporains végétaux et minéraux sont conçus pour valoriser le piéton dans le quartier et le réconcilier avec l’espace public et la promenade urbaine le long du Lac de Tunis. A cela s'ajoutent la grande place des perles "Le mail central ", la grandes jetée, les jetées lacustres et le mobilier urbain contemporain. Il est utile de noter que la SPLT est la première société créée en partenariat public-privé (PPP) entre l'Etat tunisien et le groupe saoudien Al Baraka. Bizerte qui s'est positionnée comme leader des villes intelligentes en Tunisie et une des villes motrices en Afrique, commence à faire du rêve une réalité. La métropole du Nord commence à engager de grands projets qui vont la rendre plus ouverte, plus intelligente et plus durable. Ces projets s'inscrivent dans une logique de développement durable inclusif et sont essentiellement liés aux domaines de la gestion de la mobilité, de l'énergie, du service public, du logement et de la mobilité intégrée. On en cite le projet de piétonisation du centre-ville (entre deux accroches urbaines importantes ; Jardin Boughadfa et place Dag Hamarskold) qui devra être accompagnée de la création d'un parking sous-terrain d'une capacité totale de 900 places dans une première phase. Le programme de renouvellement urbain doit accompagner cette dynamique qui sera lancée pour redonner au centre ville de Bizerte son éclat et sa splendeur, le moderniser en respectant les bâtiments qui présentent un intérêt patrimonial et organiser le flux de circulation au centre-ville. La création d'un terminal RO-PAX sur la rive sud du canal de Bizerte, moyennant une enveloppe de plus de 600 millions de dinars, avec 350 millions de dinars en première tranche opérationnelle, est un autre élément de la ville de demain avec un label "smart & green port". Devant prendre place sur un terrain de 18 ha offrant un linéaire allant jusqu’à 1400 mètres, le nouveau terminal maritime permettra de développer les secteurs touristique, industriel et agricole, déployer une signature architecturale maritime moderne au cœur du chenal de Bizerte et optimiser et économiser les dépenses en énergie et combustible en réduisant notamment de 8 heures la durée de la traversée de la méditerranée. Il permettra également de créer environ 25 mille postes d'emploi directs et indirects. Il y a aussi l'éco-quartier sportif d'Ennadhour, un projet sportif de grande envergure à proximité de la foret Ennadhour. Il comprend un éco-quartier, un centre sportif pour le mythique club athlétique bizertin, un centre sportif visiteur, un groupe solaire et un établissement hôtelier. La valeur du projet peut atteindre 500 millions de dinars. M'dina Smart est une autre composante de Bizerte Smart City. Il s'agit d'un projet de réhabilitation et de rénovation de la vieille ville de Bizerte qui se compose de quatre volets majeurs ; (1) collecte des déchets dans un système pneumatique permettant d'expédier les déchets vers leur destination finale, (2) enterrement et mutualisation de l'ensemble des câbles et réseaux de la médina (électricité, téléphonie, fibre, ...) (3) restauration des façades de la Médina et harmonisation des éléments architecturaux, et (4) installation d'éclairage public intelligent.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Lors de son passage à Expresso sur les ondes d’Express FM, ce mercredi 18 mars 2020, le président de la bourse de Tunis, Mourad Ben Chaâbane a annoncé les décisions prises par la bourse dans le cadre de la prévention contre la propagation du Covid-19 et compte tenu de la situation actuelle du marché. Au micro de Wassim Ben Larbi, M. Ben Chaâbane a déclaré que la bourse de Tunis a décidé de limiter le seuil statique maximum de la séance à 3% et de modifier les horaires de la séance de cotation comme suit : de 8h30 jusqu’à midi.« La fermeture de la bourse à ce stade n’aura aucun sens » a-t-il affirmé en expliquant qu’une telle décision nécessite de connaitre l’ampleur de la crise, sa durée et son impact sur le tissu économique tunisien or, ce n’est pas le cas aujourd’hui. En outre, il a ajouté que les répercussions économiques de la crise sanitaires sont encore inconnues. Dans ce sens, il a appelé les investisseurs à être conscients, ne pas paniquer et attendre la reprise. « La bourse reflète l’économie tunisienne. S’il y a une situation difficile, il faut quand même donner une certaine possibilité soit pour les épargnants soit pour les sociétés d’avoir de la liquidité » a-t-il indiqué. I.M

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FPresidence.tn%2Fvideos%2F765725223957222%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="210" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Vidéos similaires

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

كورونا يعصف بالإقتصاد الدولي مرض كورونا يعصف بالإقتصاد الدولي في مفاصله الكبرى إن لم نقل بأسس العولمة،ففي النقل الجوي قررت شركة لوفتهانزا هذا الأسبوع إيقاف 150 طائرة عن العمل وهو ما يمثل 20% من أسطولها،كما أعلنت الشركة البريطانية للنقل الجوي flybe إفلاسها وهي من نوع الشركات منخفضة الكلفة بأسطول يقدر ب103 طائرة،كما عرضت الإماراتية إمكانية الحصول على إجازة بشهر دون مرتب على أعوانها اللذين يقدر  عددهم ب100 ألف عون  منهم 20% من المضيفين بعدما تبين لها وجود فائض في الموارد البشرية ونشير في هذا الصدد أن عدد الرحلات الملغاة في العالم بلغ 200000 رحلة منذ بداية السنة،وإعتمادا على بعض  الدراسات فإن النقل الجوي مقدم على أزمة خطيرة ونقص يقدر ب20% في نشاطه مما يترتب عنه خسارة ب113 مليار دولار في إحدى الفرضيات  ويفضي إلى سلسلة من إفلاس الشركات الهشة وذات الكلفة المرتفعة علما وأن هذه الأرقام لا تأخذ بعين الإعتبار نشاط الشركات المتخصصة في الشحن،أما في ما يخص السيارات فقد إنخفضت مبيعاتها بالصين بنسبة 92% في المدة الأخيرة علما وأن الصين تمثل 40% من رقم معاملات بيع السيارات الألمانية بالإضافة لتعطل التجارة البينية حيث أن ألمانيا تمثل 30% من التبادل التجاري بين الصين وأوروبا،وبعد فشل المحادثات في منظمة الدول المصدرة للنفط تواصل إنخفاض أسعار النفط حيث بلغ سعر برانت 46 دولار علما وأن دولا كبيرة في إنتاج النفط وضعت تقديرات في قوانين المالية 2020 في مستوى 60 دولار للبرميل،وتتوقع المنظمة العالمية للسياحة إنخفاض عدد السياح في العالم بما يمكن أن يفضي لخسارة تتراوح بين 30 و 50 مليار دولار،ونظرًا لإرتباط العالم بالصين فإن غلق المعامل في الصين ومشاكل النقل الجوي والبحري والمواني يترتب عليه صعوبة تزود المعامل والشركات في العالم بقطع الغيار وهوما يهدد بإفلاسها نتيجة إرتباك المنظومة الدولية للتزويد،وبدأت الأصوات تتعالى في فرنسا حول تبعية صناعة الأدوية الفرنسية (dépendance) بالمواد الأولية الصينية بما يتراوح بين 80إلى 85% في مايخص المضادات الحيوية وأدوية السرطان واللقاحات مثلًا ولايعني هذا أن الوضع يختلف في عديد الدول الأخرى مع دعوات متصاعدة لإعادة النظر في صناعة الأدوية،وجملة يرى بعض الخبراء أن تراجع النمو الإقتصادي الدولي يمكن أن يرتفع للنصف أي 1,5% إذا ما توسع إنتشارالمرض  وفي هذا الصدد أعلنت مجموعة السبع دول الكبرى ومجموعة العشرين إستعدادها لقرارات حاسمة لإنقاذ الإقتصاد الدولي إذا لزم الأمر،وخلاصة القول فإن مرض كورونا جعل العالم يكتشف مدى أهمية الصين في الإقتصاد الدولي ومدى إرتباط إقتصاد الدول بالصين وبدأ الحديث عن مخاوف مما آلت إليه العولمة ومن وجود تبعية في مسائل أساسية بالصين،والسؤال هل سنتحدث يوما عن الإقتصاد الدولي ما قبل وما بعد كورونا.َ

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FradionationaleTun%2Fvideos%2F823617581473684%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="210style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Vidéos similaires

Page 3 sur 642

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn