Suivez-nous:

A la une

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

استقبل رئيس الجمهورية الباجي قايد السبسي، يوم الجمعة 18 جانفي 2019 بقصر قرطاج، غازي الغرايري سفير تونس الدائم لدى منظمة الأمم المتحدة للتربية والعلم والثقافة "اليونسكو".
وأفاد غازي الغرايري أنّه قدّم لرئيس الدولة وثيقة تسجيل عنصر المعارف والمهارات المرتبطة بفخار نساء سجنان في القائمة التمثيلية للتراث غير المادي لليونسكو ليكون بذلك أول ملف تتقدم به تونس ويسجّل منذ 20 سنة، بما يساهم في إعادة الاعتبار إلى الشأن الإبداعي الحرفي الوطني والتعريف به وتثمينه عالميّا.
كما استعرض اللقاء نشاط المندوبية الدائمة لتونس لدى اليونسكو والجهود المبذولة لتعزيز التعاون بين تونس والمنظمة في مجالات التربية والعلم والثقافة.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

أفاد مصدر حكومي من داخل المفاوضات بين الحكومة والاتحاد العام التونسي للشغل حول الزياد في الأجور بالوظيفة العمومية اليوم الثلاثاء، أنه وبعد "جلسة ماراطونية" وتقديم مقترحات حكومية جديدة، تمسك الاتحاد بالرفض والتصميم على الإضراب. 

وقال المصدر لوكالة تونس افريقيا للأنباء، إن مقترحات الحكومة للزيادة في الأجر والتي رفضها الاتحاد تمثلت في 180 دينارا وشملت الناشطين والمتقاعدين، على أن تصرف على قسطين ابتداء من شهر ديسمبر 2018

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Depuis sa constitution à Malte le 4 Décembre 2015,la Fondation Méditerranéenne de Tourisme –MFT- organise une fois par an un forum international consacré au dialogue et à la présentation des projets destinés à garantir la durabilité du tourisme et  l’ouverture des perspectives stratégiques pour son développement ,son amélioration et sa compétitivité.

Le but du forum est aussi de mener les actions nécessaires à la transformation de  la Méditerranée en un espace de paix, de coopération, de prospérité et de Tourisme facteurs importants de développement des investissements de leur exploitation comme potentiel influent surtout dans la création d’emplois et la stabilité dans la région méditerranéenne.

Chaque année le forum qui se tient à Malte  réunit  plus de 1500 participants de plus de 40 pays parmi eux des ministres de tourisme, des conférenciers de renommée mondiale, des représentants des entreprises spécialisés et des responsables des instances internationales dont l’Organisation mondiale de tourisme, la commission de tourisme du parlement européen et la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme.

 En tant que vice Président de la Fondation Méditerranéenne de Tourisme, Mr Tijani Haddad nous a fait part de ses impressions  sur les horizons prometteurs du 6ème forum qui se tiendra au mois de Févier 2019. Il a souligné que les dernières réunions de travail ont été tenues récemment au Palais Présidentiel San Anton sous la présidence  de  Mme  Marie Louise Coleiro Preco Présidente de la République de Malte et en présence  du nouveau Secrétaire général de l’Organisation mondiale de tourisme Zurab  Pololikashvilli  et  du président de la MFT Tony Zahra

Plusieurs projets ont été retenus pour être réalisés visant la consolidation du rôle de la MFT  parmi lesquels on note l’ouverture des bureaux régionaux de la fondation dans plusieurs pays méditerranéens dont la Tunisie ,la création d’un institut méditerranéen de tourisme, le recrutement des nouveaux musiciens pour l’orchestre symphonique du tourisme méditerranéen créé l’année dernière avec un effectif de 55 artistes .

Le président de la Fijet  Tijani Haddad a ajouté aussi que des études  seront entamées pour la création de la marque :  « Méditerranéen Food » dans le but de présenter une cuisine régionale à base d’huile d’olive lors du premier festival gastronomique méditerranéen qui sera organisé à Malte l’année prochaine. Un autre projet est à l’étude pour  l’organisation d’un festival maritime pour  la course des yatchts entre les ports de plaisance des destinations touristiques méditerranéennes.

M.Haddad a affirmé d'autre part  la nécessité de créer une banque des données du tourisme  méditerranéen afin de l’enrichir constamment soulignant la nécessité d’encourager les jeunes et surtout les filles  à s’intéresser au domaine de tourisme et de former des femmes dirigeantes et des cadres administratifs féminins dont le nombre actuel est très limités. L’exemple de l’organisation chaque année par la Fijet de l’Académie des jeunes dans le cadre de la formation des journalistes  spécialisés en tourisme a donné des bons résultats et a permis de découvrir des compétences futures à encourager  a conclut Tijani Haddad.

                                                                                 ALI  CHEMLI

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FMohamedZiad1982%2Fvideos%2F733204746837662%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="210" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Vidéos similaires

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

(ADV) – “La Tunisie veillerait à trouver un terrain d’entente arabe à propos du conflit syrien”, a déclaré jeudi Saida Karrash, porte-parole officielle de la présidence de la République tunisienne.“A partir de la date d’aujourd’hui et jusqu’à la date du Sommet arabe à Tunis (prévu pour le mois de mars prochain), la donne pourrait changer (…) la Tunisie tien à faire rapprocher les points de vue en la matière”, a-t-elle déclaré lors d’une allocution diffusée par la radio centrale tunisienne.À la fin du mois de mars prochain, la Tunisie accueillera le Sommet arabe, qui se veut cette année à sa 30eme session après que Bahreïn se serait excusée de ne pouvoir l’abrité.La porte-parole de la présidence tunisienne a également assuré que son pays “cherche sérieusement à trouver un remède au retrait de la représentation diplomatique de la Syrie au sein de la Ligue des Etats arabes”.“La Tunisie, a-t-elle insisté, n’épargnera aucun effort pour créer un certain consensus dans les positions arabes autour de l’affaire syrienne […] sachant qu’une nouvelle dynamique a été détectée du côté de certaines positions arabes”.Dans ce sens, Mme Karrash a souligné que “les Émirats Arabes Unis et Bahreïn ont déjà affiché leur intention de reprendre des liens diplomatiques avec la Syrie”.

Les relations entre Tunis et Damas n’ont pas été suspendus (…) la Syrie reste toujours un pays frère d’autant plus que la coopération était toujours existante”.Depuis juin 2014, la Tunisie avait décidé de reprendre sa représentativité diplomatique en Syrie. Une décision, précise Mme Karrash, “qui n’a pas été mise en oeuvre qu’en septembre 2014”.Octobre 2015, a-t-elle fait rappel, “ces liens ont été renforcés par la nomination d’un consul tunisien à Damas avec la qualité d’un conseiller diplomatique”.“Le retour de l’ambassadeur de Tunisie en Syrie reste dépendant de la stabilité en Syrie”, a-t-elle conclu : “il est primordial pour la Syrie de maintenir son unité et sa stabilité”.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

استقبل رئيس الجمهورية الباجي قايد السبسي، يوم الخميس 03 جانفي 2019 بقصر قرطاج، أعضاء الهيئة المديرة للجامعة التونسيّة لمديري الصحف يتقدّمهم الطيّب الزهار رئيس الجامعة.

وتناول اللقاء مشاغل قطاع الصحافة الورقيّة والاكترونيّة ومستجدّات إحداث مجلس أعلى للصحافة يضطلع بمهام تعديلية ويكرّس أخلاقيّات المهنة في إطار قانوني.

كما تمّ استعراض المشاكل التي يمرّ بها القطاع وخاصة الصعوبات الماديّة للمؤسّسات الاعلاميّة وضرورة توفير مداخيل قارة لها عبر التوزيع العادل للاشتراكات والإشهار العمومي وفق مقاييس موضوعيّة وشفّافة لا حسب الولاءات.

وشدّد رئيس الدولة بالمناسبة على الدور الأساسي للصحافة في تدعيم وحماية المسار الديمقراطي في بلادنا، وعبّر عن تفهّمه لمشاغل القطاع، مؤكّدا حرصه الشخصي على ضمان المناخ الملائم والإمكانيّات الضرورية لتطوير قطاع الصحافة الورقيّة والاكترونية، وتقديم ما يلزم من دعم ومساندة بالتنسيق مع الحكومة ومجلس نواب الشعب خاصة من خلال العمل على التسريع بمناقشة مشروع قانون احداث الوكالة الوطنية للتصرّف في الإشهار العمومي والاشتراكات.

©

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

قال رئيس الاتحاد التونسي للصناعة والتجارة والصناعات التقليدية سمير ماجول ضيف بولتيكا اليوم الأربعاء 2 جانفي 2019 إن هذا العام سيكون أصعب من سابقيه بحكم الوضعة الاقتتصادية التي تعانيها تونس منذ منذ أككثر من 5 سنوات.

وأضاف ماجول أنه سيكون عام سياسي بإمياز بمعنى أنه عام الموازنة والتقييم ومحاسبة عمل كل المسؤولين الذي منحهم الشعب ثقته وو أوصلهم إلى هذه المناصب.

وتوجّه سمير ماجول برسالة إلى أمين عام الاتحاد العام التونسي للشغل، نور الدين الطبوبي، بسبب اضراب الاتحاد المقرر يوم 17 جانفي بقطاع الوظيفة العمومية قائلا إن الاضراب المقرّر للاتّحاد يصادف ذكرى تأسيس منظمة الأعراف يوم 17 جانفي و مؤكدا رفضه هذا الاضراب تزامنا مع هذا التاريخ. 

وأعرب عن تمنياته بأن يكون يوم 17 جانفي في المقابل "يوم اضراب عام ضد الاضرابات" بحسب تعبيره، مضيفا مازحا ومتوجها بالقول إلى الطبوبي "في حال اضربتم يوم عيد ميلاد منظمة الأعراف سنقوم نحن بـغلق المؤسسات -Lock-out

يوم عيد ميلادكم يوم 20 جانفي الذي يصادف ذكرى تأسيس الاتحاد"، بحسب تعبيره.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Commission européenne du tourisme (CET) viennent de publier un nouveau rapport sur le tourisme de santé. Menée dans le cadre de leur programme conjoint de recherche, cette étude est la première tentative de conceptualisation cohérente du tourisme de santé et pour définir les motivations des voyageurs à la recherche de tels services.

Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être et le tourisme médical ont connu une croissance exponentielle ces dernières années et tiennent une place de plus en plus importante dans de nombreuses destinations. Le tourisme de santé, en plein essor à l’échelle mondiale, est un segment complexe et en mutation rapide que les destinations doivent mieux connaître pour en exploiter le potentiel et affronter les défis qui lui sont associés.

‘Exploring Health Tourism’ (Explorer le tourisme de santé) propose une taxonomie complète, utilisant une terminologie uniforme, pour définir et décrire le système des voyages pour motifs de santé, lequel a de nombreuses ramifications. Il offre des instruments pratiques à l’usage des organisations nationales du tourisme et des organismes de gestion des destinations pour développer le tourisme de santé.

Comme défini dans le rapport, le tourisme de santé recouvre les types de tourisme ayant pour motivation première de contribuer à la santé physique, mentale et/ou spirituelle par des activités médicales et de bien-être.

Le rapport met en lumière les facteurs qui façonnent le tourisme de santé, comme les évolutions technologiques, la santé de la personne, la protection des données et l’urbanisation. Il explore également le marché, la demande et l’offre de tourisme de santé, en fournissant des exemples de gestion marketing. Enfin, l’étude énonce un ensemble de recommandations, allant de l’amélioration de la collecte des données et de l’exactitude de la mesure à un tourisme de santé plus accessible et plus durable, en ayant davantage recours aux partenariats.

Une étude de l’OMT explique les bienfaits du tourisme de santé

 
 
 
 

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Commission européenne du tourisme (CET) viennent de publier un nouveau rapport sur le tourisme de santé. Menée dans le cadre de leur programme conjoint de recherche, cette étude est la première tentative de conceptualisation cohérente du tourisme de santé et pour définir les motivations des voyageurs à la recherche de tels services.

Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être et le tourisme médical ont connu une croissance exponentielle ces dernières années et tiennent une place de plus en plus importante dans de nombreuses destinations. Le tourisme de santé, en plein essor à l’échelle mondiale, est un segment complexe et en mutation rapide que les destinations doivent mieux connaître pour en exploiter le potentiel et affronter les défis qui lui sont associés.

‘Exploring Health Tourism’ (Explorer le tourisme de santé) propose une taxonomie complète, utilisant une terminologie uniforme, pour définir et décrire le système des voyages pour motifs de santé, lequel a de nombreuses ramifications. Il offre des instruments pratiques à l’usage des organisations nationales du tourisme et des organismes de gestion des destinations pour développer le tourisme de santé.

Comme défini dans le rapport, le tourisme de santé recouvre les types de tourisme ayant pour motivation première de contribuer à la santé physique, mentale et/ou spirituelle par des activités médicales et de bien-être.

Le rapport met en lumière les facteurs qui façonnent le tourisme de santé, comme les évolutions technologiques, la santé de la personne, la protection des données et l’urbanisation. Il explore également le marché, la demande et l’offre de tourisme de santé, en fournissant des exemples de gestion marketing. Enfin, l’étude énonce un ensemble de recommandations, allant de l’amélioration de la collecte des données et de l’exactitude de la mesure à un tourisme de santé plus accessible et plus durable, en ayant davantage recours aux partenariats.

Une étude de l’OMT explique les bienfaits du tourisme de santé

 
 
 
 

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Commission européenne du tourisme (CET) viennent de publier un nouveau rapport sur le tourisme de santé. Menée dans le cadre de leur programme conjoint de recherche, cette étude est la première tentative de conceptualisation cohérente du tourisme de santé et pour définir les motivations des voyageurs à la recherche de tels services.

Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être et le tourisme médical ont connu une croissance exponentielle ces dernières années et tiennent une place de plus en plus importante dans de nombreuses destinations. Le tourisme de santé, en plein essor à l’échelle mondiale, est un segment complexe et en mutation rapide que les destinations doivent mieux connaître pour en exploiter le potentiel et affronter les défis qui lui sont associés.

‘Exploring Health Tourism’ (Explorer le tourisme de santé) propose une taxonomie complète, utilisant une terminologie uniforme, pour définir et décrire le système des voyages pour motifs de santé, lequel a de nombreuses ramifications. Il offre des instruments pratiques à l’usage des organisations nationales du tourisme et des organismes de gestion des destinations pour développer le tourisme de santé.

Comme défini dans le rapport, le tourisme de santé recouvre les types de tourisme ayant pour motivation première de contribuer à la santé physique, mentale et/ou spirituelle par des activités médicales et de bien-être.

Le rapport met en lumière les facteurs qui façonnent le tourisme de santé, comme les évolutions technologiques, la santé de la personne, la protection des données et l’urbanisation. Il explore également le marché, la demande et l’offre de tourisme de santé, en fournissant des exemples de gestion marketing. Enfin, l’étude énonce un ensemble de recommandations, allant de l’amélioration de la collecte des données et de l’exactitude de la mesure à un tourisme de santé plus accessible et plus durable, en ayant davantage recours aux partenariats.

Une étude de l’OMT explique les bienfaits du tourisme de santé

 
 
 
 

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Commission européenne du tourisme (CET) viennent de publier un nouveau rapport sur le tourisme de santé. Menée dans le cadre de leur programme conjoint de recherche, cette étude est la première tentative de conceptualisation cohérente du tourisme de santé et pour définir les motivations des voyageurs à la recherche de tels services.

Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être et le tourisme médical ont connu une croissance exponentielle ces dernières années et tiennent une place de plus en plus importante dans de nombreuses destinations. Le tourisme de santé, en plein essor à l’échelle mondiale, est un segment complexe et en mutation rapide que les destinations doivent mieux connaître pour en exploiter le potentiel et affronter les défis qui lui sont associés.

‘Exploring Health Tourism’ (Explorer le tourisme de santé) propose une taxonomie complète, utilisant une terminologie uniforme, pour définir et décrire le système des voyages pour motifs de santé, lequel a de nombreuses ramifications. Il offre des instruments pratiques à l’usage des organisations nationales du tourisme et des organismes de gestion des destinations pour développer le tourisme de santé.

Comme défini dans le rapport, le tourisme de santé recouvre les types de tourisme ayant pour motivation première de contribuer à la santé physique, mentale et/ou spirituelle par des activités médicales et de bien-être.

Le rapport met en lumière les facteurs qui façonnent le tourisme de santé, comme les évolutions technologiques, la santé de la personne, la protection des données et l’urbanisation. Il explore également le marché, la demande et l’offre de tourisme de santé, en fournissant des exemples de gestion marketing. Enfin, l’étude énonce un ensemble de recommandations, allant de l’amélioration de la collecte des données et de l’exactitude de la mesure à un tourisme de santé plus accessible et plus durable, en ayant davantage recours aux partenariats.

Une étude de l’OMT explique les bienfaits du tourisme de santé

 
 
 
 

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Commission européenne du tourisme (CET) viennent de publier un nouveau rapport sur le tourisme de santé. Menée dans le cadre de leur programme conjoint de recherche, cette étude est la première tentative de conceptualisation cohérente du tourisme de santé et pour définir les motivations des voyageurs à la recherche de tels services.

Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être et le tourisme médical ont connu une croissance exponentielle ces dernières années et tiennent une place de plus en plus importante dans de nombreuses destinations. Le tourisme de santé, en plein essor à l’échelle mondiale, est un segment complexe et en mutation rapide que les destinations doivent mieux connaître pour en exploiter le potentiel et affronter les défis qui lui sont associés.

‘Exploring Health Tourism’ (Explorer le tourisme de santé) propose une taxonomie complète, utilisant une terminologie uniforme, pour définir et décrire le système des voyages pour motifs de santé, lequel a de nombreuses ramifications. Il offre des instruments pratiques à l’usage des organisations nationales du tourisme et des organismes de gestion des destinations pour développer le tourisme de santé.

Comme défini dans le rapport, le tourisme de santé recouvre les types de tourisme ayant pour motivation première de contribuer à la santé physique, mentale et/ou spirituelle par des activités médicales et de bien-être.

Le rapport met en lumière les facteurs qui façonnent le tourisme de santé, comme les évolutions technologiques, la santé de la personne, la protection des données et l’urbanisation. Il explore également le marché, la demande et l’offre de tourisme de santé, en fournissant des exemples de gestion marketing. Enfin, l’étude énonce un ensemble de recommandations, allant de l’amélioration de la collecte des données et de l’exactitude de la mesure à un tourisme de santé plus accessible et plus durable, en ayant davantage recours aux partenariats.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FPresidence.tn%2Fvideos%2F378328019602817%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="210" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Vidéos similaires

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

يتم صرف الزيادة في أجور أعوان المؤسسات والمنشآت العمومية (القارين والمتعاقدين) بعنوان سنوات 2017 و2018 و2019، على ثلاثة أقساط، بداية من موعد صرف رواتب شهر جانفي 2019، وفق ما نص عليه الاتفاق الممضى بين الحكومة والاتحاد العام التونسي للشغل في 22 أكتوبر 2018. 

وتتراوح قيمة الزيادات العامة في أجور كافة أعوان المؤسسات والمنشات العمومية، وفق هذا الاتفاق المبرم في إطار المفاوضات الاجتماعية، بين 205 دنانير و270 دينارا على 3 سنوات في الأجر الخام للإطارات وأعوان التسيير والتنفيذ بالقطاع العمومي، على أن يتم صرف المفعول الرجعي لهذه الزيادات مع راتب شهر جانفي 2019. 
وبالنسبة للمؤسسات التي تشكو صعوبة مالية، يتم الاتفاق بين الإدارة العامة للمؤسسة المعنية والإتحاد العام التونسي للشغل على كيفية جدولة المفعول الرجعي، وفقا ما جاء في نص الاتفاق. 
وتبلغ الزيادة بالنسبة للإطارات 270 دينارا موزعة على 3 أقساط متساوية ب 90 دينارا القسط الواحد ( بمعدل70 دينارا في الأجر الصافي)، يتم صرف الأول منها بداية من غرة ماي 2018، مع مفعول رجعي يتم صرفه كتذكير لمدة 8 أشهر بداية من 2019، فيما يصرف القسطان الثاني والثالث على التوالي بداية من غرة ماي 2019 وغرة جانفي 2020.
وتتوزع الزيادة بالنسبة لأعوان التسيير، المقدرة قيمتها ب 245 دينارا في الأجر الخام على 3 أقساط، ينطلق احتساب القسط الأول منها وقيمته 85 دينارا (معدل 65 دينارا في الأجر الصافي)، بداية من غرة ماي 2018، بمفعول رجعي يتم صرفه كتذكير لمدة 8 أشهر بداية من 2019، فيما يتم صرف القسطين الثاني والثالث وقيمة كل منهما 80 دينارا على التوالي بداية من من غرة ماي 2019 وغرة جانفي 2020.
وتصرف الزيادة الخاصة بأعوان التنفيذ، والتي تقدر قيمتها ب 205 دنانير على ثلاثة أقساط أيضا، ينطلق احتساب القسط الأول منها بقيمة 70 دينارا (معدل 50 دينارا في الأجر الصافي)، بداية من غرة ماي 2018 مع مفعول رجعي يتم صرفه كتذكير لمدة 8 أشهر بداية من 2019. وسيقع صرف القسط الثاني بقيمة 70 دينارا بداية من غرة ماي 2019 بينما يصرف القسط الثالث البالغ قيمته 65 دينارا بداية من غرة جانفي 2020.
ونص محضر الاتفاق على التزام الطرف النقابي بعدم المطالبة بأي زيادة عامة في الأجور بعنوان سنوات 2017 و 2018 و 2019 على أن يتم فتح جولة جديدة من المفاوضات الاجتماعية بالقطاع العام والوظيفة العمومية بداية من افريل 2020.
ومن جانب آخر تعهدت الحكومة بموجب الاتفاق على المحافظة على المستوى الحالي لنسب مساهمتها العمومية المباشرة وغير المباشرة في المنشات والمؤسسات العمومية ومعالجة الأسباب التي أدت إلى اختلال الوضع المادي للبعض منها حالة بحالة.
ولئن تم التوصل إلى الاتفاق بشان الزيادة في القطاع العام (المؤسسات والمنشات العمومية) إلا أن الحوار لا يزال متعطلا بين الحكومة والمنظمة الشغيلة بخصوص الزيادة في أجور الوظيفة العمومية ما جعل المركزية النقابية تنفذ إضرابا عاما في الوظيفة العمومية يوم 22 نوفمبر 2018، وتقرر هيئتها الإدارية يوم السبت 24 نوفمبر 2018 تنفيذ إضراب عام في القطاع العام والوظيفة العمومية يوم الخميس 17 جانفي 2019 .

                                                                                وات

Page 3 sur 624

Notre page officielle

 

Contactez-nous:

Tel : +216 98415700

Addresse : Zone Industrielle Charguia 1 Tunis

Email : contact@carthagonews.com

Tous droits réservés pour Carthago News 2016 © .

Édité par STEAG (Société Tunisienne d’édition et d'art graphique)

Restez Connecté Avec Nous

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn